ORIGINES

Après la dislocation du mystérieux Gondwana dont elle faisait partie, Madagascar a hérité de la curieuse forme d'un pied gauche légèrement incliné, comme si les mutations géologiques avaient voulu laisser leurs empreintes. Ancrée à 400 km de la côte est-africaine, étirée sur 1600 km du Cap d'Ambre au Nord au Cap Sainte Marie à l'extrême Sud, Madagascar fait avec ses 592,000 km² de superficie figure de géante auprès de ses voisines. Quatrième plus grande île au monde, elle aligne un littoral de 5,000 km avec une différence très marquée entre la côte occidentale bien protégée des alizés et celle de l’Est offerte à la puissante houle de l’Océan Indien.

Une sorte d’épine dorsale faite de hauts sommets sépare Madagascar en deux parties dissymétriques dans le sens de la longueur. A l’Est, les falaises surplombent une bande littorale étroite où se succèdent forêts lagunes et embouchures de rivières. L’Ouest et ses bassins sédimentaires abritent de grands espaces et des savanes d’où se détachent les spectaculaires reliefs du Bemaraha et de l’Isalo. De part et d’autre de la ligne de partage, les Hautes Terres centrales sont une succession de crêtes, de vallées, de plateaux, de collines souvent dénudées dans lesquelles l’érosion a creusé de gigantesques brèches de latérite.

Les zones climatiques épousent cette géographie physique en différenciant les Hautes Terres au climat doux, l’Ouest chaud et sec, l’Est pluvieux, le Nord combinant l’humidité de la côte Est et la chaleur de l’Ouest, le Sud semi-aride. Les précipitations sont décroissantes suivant un axe en diagonale allant du Nord-Est (plus de 3m) où Maroantsetra est réputée être la ville la plus arrosée de l’île, au Sud-Ouest (moins de 400mm), avec de nombreuses nuances entre ces deux extrêmes. La saison sèche ou hiver austral va d’avril à octobre, et l’été de novembre à mars.

Ecrivez nous!

Si vous voulez venir passer des vacances ou monter un business à Madagascar, écrivez nous!
Email

Copyright 2015 - All Rights Reserved - 19 Octobre 2015